Grand spécialiste du son et pionnier du multiroom, Sonos vient d’annoncer en grande pompe son nouveau bébé tant attendu, la nouvelle enceinte haut de gamme: la Play:5.

Sonos_Photo_TableProducts_PLAY5_01

Après 6 ans de bons et loyaux services, la Play:5 actuelle cède sa place à sa remplaçante. Une nouvelle enceinte repensée de zéro pour apporter encore plus de bonheur à nos oreilles.

Dans un nouveau châssis totalement différent de son prédécesseur, et qui augure sans doute le design des produits à venir, la Play:5 se veut avant tout, d’un point de vue musical, la plus proche et la plus fidèle possible de ce qu’on peut entendre dans un studio d’enregistrement. Le morceau doit être pur et sans artifice.

Pour l’histoire, de grands compositeurs ont eu la chance d’en être équipés chez eux et ils auraient été, semble-t-il, très convaincus du rendu de la nouvelle Play:5 en écoutant leur plus beaux morceaux dessus.

PLAY5_White_318

Pour cela, la Play:5 a dû sortir ses tripes. Tripes dans lesquelles on trouve 3 haut parleurs de graves et 3 haut parleurs pour les medium et les aigus. Leur positionnement dans trois directions différentes à l’intérieur du caisson, apporte une spatialisation ultra impressionnante  comme rarement il m’a été possible d’écouter (pour les avoir testées en avant première). ce nouveau design et cette nouvelle conception permet de les positionner n’importe où dans une pièce tout en étant sûr d’obtenir un excellent rendu dans tous les recoins.

Bien évidemment la Play:5 peut être combinée avec d’autres enceintes de la marque (même les précédentes).

Petite astuce: vous pouvez combiner deux Play:5 en enceintes aux canaux gauche et droit distincts, pour obtenir un son stéréo. Ensuite, en fonction de votre envie du moment ou de la tournure de votre soirée, positionnez-les à la verticale pour créer une ambiance intime, ou bien à l’horizontale pour obtenir un son beaucoup plus large augmentant ainsi la spatialisation du son dans la pièce.SONOS_PLAY_5_14

Son design épuré au maximum permet de la rendre très élégante et passe-partout. L’avant n’est pas un tissu comme on pourrait le croire en la voyant à distance raisonnable, mais une grille en polycarbonate percée de 9000 trous pour ne rien perdre en plaisir sonore.

Fini les boutons sur le haut. Place à du tactile. Subtilement placé sur le haut de l’enceinte, le pavé tactile apporte le minimum requis (volume, play/pause passage de piste). Petit détail qui fait son effet, les touches s’adaptent au positionnement de l’enceinte, qu’elle soit horizontale ou verticale.

Le tout est bien évidemment également piloté par l’excellente application Sonos, d’une facilité déconcertante, tant dans la mise en place de son réseau Sonos, que dans l’utilisation et l’écoute de ses bibliothèque (interne, ou sur internet via Pandora, Spotify, Deezer, TIDAL, Google Play et Groove).

La Play:5 est disponible en noir mat ou en blanc mat pour un tarif de 579€

Mais Sonos n’a pas voulu s’arrêter là et ne présenter que du matériel. Ils nous ont fait la démonstration d’un nouveau processus rendant l’expérience musicale Sonos encore plus aboutie.

En effet, le problème avec ces enceintes (toutes marques confondues) c’est que de leur emplacement dans la pièce dépend beaucoup du rendu obtenu. Placez l’enceinte dans un coin un peu fermé de la pièce et le son se sentira étouffé. Placez là au milieu de la pièce… et là ça devient tout sauf pratique.

SONOS__Trueplay__2

Et c’est là que le système TruePlay entre en jeu: Se basant sur le même système de calibration de certains amplificateurs Home-cinema, qui permet de régler toutes les enceintes de votre installation aux petits oignons grâce  à un microphone placé au bon endroit d’écoute, TruePlay utilise l’application Sonos et le microphone de votre iPhone ou iPad afin d’écouter la façon dont le son se propage dans la pièce. L’enceinte émet des sons particuliers allant du grave à l’aiguë, l’application écoute, puis règle, customise, tune votre enceinte afin que le rendu sonore soit le meilleur possible dans toute la pièce et ce, quelque soit l’endroit où vous l’avez placée.

L’expérience est bluffante. La petite enceinte Play:1 placée dans un recoin de la cuisine se sent totalement libérée et on n’a plus l’impression que la musique sort du coin mais enveloppe toute la pièce.

Même avec deux Play:5 ancienne génération chez moi et l’expérience Sonos qui ne m’est pas inconnue, Sonos a tout de même réussi à me surprendre encore avec un tel rendu.

PLAY5_White_102

Gros point positif, TruePlay sera disponible sur les enceintes Play:1, Play:3 et Play:5 (ancienne et nouvelle génération), donc pas besoin de changer votre matériel. Et c’est un des avantages indéniables de ces produits, votre enceinte achetée il y a 5 ans, profite aujourd’hui encore de toutes les améliorations qui sortent des laboratoires de la marque.

En revanche, pour le moment la fonction TruePlay ne fonctionne que sur iPhone/iPad. En effet, le nombre incalculable de modèle sous Android, et autant de type de microphones différents embarqués font que l’application ne pourrait pas « écouter » au mieux la pièce afin de régler l’enceinte. Mais les ingénieurs y travaillent sérieusement.

https://youtu.be/tTr18m13MOM

Pour avoir écouter TruePlay et la nouvelle Play:5 on se dit que la marque californienne, fondée en 2002,  a un très bel avenir devant elle, et va surtout réussir à convaincre encore bon nombre de gens au multiroom et à écouter de la musique avec un rendu audio vraiment exceptionnel.