Lifestyle magazine. Design, fashion, gadgets, art, tendances, cultures urbaines, technologies…
Recherche

La Chine inaugure son premier bus anti-bouchons

Le Transit Elevated Bus (ou TEB), c’est son nom, est – il le bus du futur … ?

Ce nouveau moyen de transport made in China a pour ambition de fluidifier la circulation, en faisant le grand écart pour passer au dessus du trafic, à une vitesse pouvant atteindre 65 km/h, avec jusqu’à 1 200 personnes à bord.

D’une longueur de 22 mètres, d’une largeur de 7,8 mètres, pour une hauteur de 4,8 mètres, le TEB a effectué ses premiers tours de roues dans la ville de Qinhuangdao, en Chine.

Selon l’agence de presse Xinhua, le Brésil, la France, l’Inde et l’Indonesie seraient également intéressés.

Ce bus est-il vraiment l’avenir du transport en commun dans les grandes agglomérations … ? … pour ma part je suis très sceptique. En effet, lorsque l’on observe le traffic sur nos routes, surtout aux abords des grandes agglomérations, le nombre de camionnettes, camions et semi-remorques qui circulent sur les grands axes est assez important, et je doute que le TEB puisse tous les enjamber.

Ceci étant dit, l’idée est originale … et nul doute que cet engin sorti d’une autre ère, amusera beaucoup les enfants … du moins, je le pense …

bus TB1

bus_TB4

Sources : CCTV & Le Figaro

laulau2000

Laulau2000

Laulau2000 est la quintescence du Geek. C‘est un fou de toutes les nouvelles technologies notamment tout ce qui concerne la téléphonie. Si un jour vous voyez un gars se promener avec 5 mobiles dans la poche et un T-shirt w3sh vintage, c‘est sûrement lui. Laulau2000 ne fera par contre jamais passer ses joujoux électroniques avant sa femme et ses enfants. Laulau2000 est l‘auteur du blog Technonews.

1 Comment
  1. Thierry

    6 août 2016 20:06

    Très adapté aux villes chinoises, comme par exemple Beijing et ses longues lignes droites en 2*3 ou 4 voies.

    Point à mentionner, il est électrique. Avec sa capacité de transport, 1200 personnes, il va remplacer je ne sais combien de bus polluant pour 1 seule rame. Impressionnant !

    Souci avec les camions ? Bah, les municipalités chinoises fixeront des heures de livraison en dehors du trafic de bus et basta.

    J’en avais entendu parlé en 2010 quand j’étais à Beijing, je trouvais le projet génial et adapté, je trouve super de voir ce premier proto et j’espère que ça aboutira réellement

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :